PROJET SOLAIRE

Mézos

Lande de

Sallebert

233 000
panneaux solaires

100
MWc

87
hectares

50 000
habitants alimentés

L’essentiel du projet

Situé au nord-est de la commune de Mézos intégralement sur des terrains communaux, ce projet de production d’énergie respectueux de l’environnement, résultat d’études techniques et environnementales menées par des professionnels indépendants, est élaboré en continuité des actions de la commune de Mézos en faveur de la transition énergétique et de sa volonté de diversifier ses ressources financières.

Le projet est développé en étroite collaboration avec la Commune de Mézos, les services de l’Etat, les acteurs locaux et le grand public.

Le projet en chiffres : 

86,4 ha de surface clôturée en production

72 ha dédiées à un plan de gestion écologique à proximité immédiate du site

100 MWc de puissance installée

Près de 50 000 personnes alimentées en électricité renouvelable

50% des besoins électriques globaux de la Communauté de Communes de Mimizan seront assurés par le projet

270 ha de compensation forestière

SITUATION GEOGRAPHIQUE

SCHEMA D’IMPLANTATION

Le planning de réalisation

2018-2019

Réalisation des études techniques et environnementales

2019-2021

Information, Consultation et Dialogue avec les acteurs locaux

Dépôt de la Déclaration de Projets, de la Demande d’Autorisation Environnementale et du Permis de Construire

2021-2022

Obtention des autorisations

Candidature à l’Appel d’Offres de la Commission de Régulation de l’Energie

2023

Mise en service

Retombées économiques pour les collectivités

LA CONCERTATION, LA CONSULTATION
ET L’INFORMATION LOCALE

Le souhait d’EDF Renouvelables est de construire un projet porteur pour la transition énergétique locale et régionale. Ce projet se doit aussi d’être cohérent avec les enjeux locaux afin de s’inscrire comme un véritable levier de développement territorial.

Pour atteindre ces objectifs, le développement de ce projet a été fait en étroite collaboration avec la commune de Mézos : la sélection du site, les choix d’implantation ou encore les mesures d’évitement de réduction et de compensation ont été présentées et discutées au fur et à mesure.

EDF Renouvelables a également consulté à de nombreuses reprises les services de l’Etat des Landes et de Nouvelle-Aquitaine ainsi que la communauté de communes de Mimizan. Par ailleurs, des entretiens ont été menées avec des acteurs non institutionnels du territoire comme la SEPANSO, le Conservatoire des Espaces Naturels (CEN) ou encore Alliance Forêt Bois.

La commune de Mézos et EDF Renouvelables ont mis en place divers moyens pour informer et consulter les habitants tout au long du développement de ce projet.

Ces actions de concertation, de consultation et d’information volontaires viennent éclairer les choix d’EDF Renouvelables tout au long de la phase de conception du projet.

EDF Renouvelables à votre rencontre

Une permanence d’information aura lieu à la mairie de Mézos le Samedi 5 Juin 2021 de 10h à 16h (sur rendez-vous au 05 58 42 61 34)

ETAT INITIAL DE L’ENVIRONNEMENT

L’étude d’un projet solaire requiert un certain nombre d’expertises (environnementale, paysagère, technique, agricole, hydraulique, etc.). Ces expertises permettent d’identifier précisément les enjeux de la zone d’étude et de définir un projet final, en concertation avec les acteurs locaux et les services de l’Etat, pour lequel une demande d’autorisation environnementale est ensuite déposée.

EDF Renouvelables s’attache à identifier, comprendre, évaluer et maîtriser les enjeux environnementaux liés à ses parcs solaires. Durant la conception du projet, un diagnostic écologique a été effectué par des professionnels reconnus des questions environnementales. Les inventaires environnementaux ont permis de révéler trois enjeux sur ce site : les habitats déterminant de Zones Humides et les habitats de reproduction du Fadet des Laîches et de la Fauvette Pitchou.

C’est pourquoi une partie de la zone d’étude a été évitée et un  plan de gestion adapté, en faveur du Fadet des Laîches et du développement des Zones Humides, sera mis en place. Un plan de gestion forestier adapté, en faveur de la Fauvette Pitchou, sera également mis en place sur la foret communale exploitée au nord-est du site. Enfin, une haie paysagère sera  installée en bordure du site le long de la route départementale.

DEMARCHE ERC : EVITER / REDUIRE / COMPENSER

EDF Renouvelables s’est attaché à travailler sur ce projet en suivant la méthode ERC :

Evitement d’une zone à enjeux très forts

Habitat de reproduction du Fadet des laîches et concentration de la population
Espèces d’oiseaux sensibles de milieux ouverts à semi-ouverts :  Alouette lulu, Pipit rousseline, Engoulevent d’Europe, zone de chasse Busards, Fauvette Pitchou
Habitats déterminants de zones humides

Réduction significative des impacts en phase chantier

Absence de décapage sur 30 cm
– Conservation de la nature des sols et du système racinaire de la végétation
– Les travaux seront réalisés durant les périodes les plus favorables pour le Fadet des laiches (durant sa diapause)

Compensation réalisée à proximité directe du projet

– Plan de gestion adapté sur la zone d’évitement en faveur du développement des Zones Humides et de l’habitat de reproduction du Fadet des laîches (prairie à molinie)

– Plan de gestion forestier adapté sur la foret communale exploitée au Sud-Ouest du projet en faveur de la Fauvette Pitchou

Nous contacter

Pour avoir plus d’informations sur le projet, utilisez le formulaire de contact.

Comment ça marche ?

Chaque panneau est composé de plusieurs cellules photovoltaïques de moins d’un millimètre d’épaisseur. Ces cellules contiennent un matériau semi-conducteur dont la propriété est de libérer des électrons et donc un courant électrique lorsqu’elles sont heurtées par les composants de la lumière. Les électrons sont ensuite collectés via des fils métalliques très fins puis empruntent un circuit permettant ainsi de créer un courant électrique continu. Ce courant électrique se propage de panneaux en panneaux et s’additionne jusqu’à un appareil appelé « onduleur ». Le courant produit est ensuite acheminé sur le réseau électrique national.