PROJET ÉOLIEN

DU SUD
ARTOIS

4
EOLIENNES

14 000
FOYERS ALIMENTÉS

7 920
TONNES DE CO2 ÉVITÉES

20 à 25

ANNÉES D’EXPLOITATION

L’essentiel du projet

Le projet éolien du Sud-Artois est constitué de 4 éoliennes de 3,6 MW qui permettront d’alimenter 14 000 foyers.

Suite à la volonté des représentants locaux de développer un projet d’énergie éolienne, le projet du Sud-Artois est le fruit d’une collaboration entre les quatre communes de Bertincourt, Haplincourt, Lebucquière, Vélu et les équipes d’EDF Renouvelables.Le projet a obtenu une autorisation partielle de la part de la préfecture en mai 2020. Le parc éolien sera réparti ainsi :

  • 1 éolienne à Lebucquière – E7
  • 1 éolienne à Vélu – E9
  • 2 éoliennes à Bertincourt – E10 et E11

Ce projet est le résultat d’études techniques et environnementales approfondies ainsi que des nombreux échanges qui ont pu avoir lieu sur le territoire, avec les élus, les riverains et les services de l’état.

Newsletter

Pour être informé sur le projet, inscrivez-vous à la newsletter.

[]
1 Step 1
keyboard_arrow_leftPrevious
Nextkeyboard_arrow_right
FormCraft - Générateur de formulaire WordPress

Le planning de réalisation

2014

Premiers contacts entre les représentants locaux et les équipes d’EDF Renouvelables

2016-2018

Etudes réglementaires

Concertation

Dépôt des Dossiers de demande d’autorisations

2019-2020

Obtention des autorisations

2021-2022

Mise en service

Premières retombées économiques pour les collectivités

Un projet concerté
avec les riverains

La phase de concertation initiale s’est fondée sur des rencontres bilatérales entre EDF Renouvelables et chaque commune, mais également lors de réunions rassemblant des conseillers de plusieurs communes concernées par le projet. Cette phase a permis de déterminer les points d’attention du territoire et de répondre à des demandes précises : éloignement des machines par rapport aux chemins de randonnées et suppression de plusieurs éoliennes.

Après cette phase, les équipes d’EDF Renouvelables et les élus locaux ont souhaité associer la population qui, en dehors des propriétaires fonciers, n’avait pas été sollicitée directement. C’est l’objet des rencontres avec le public, organisées en juillet 2018 dans chacune des communes du projet.

Pendant 2 jours, les équipes d’EDF Renouvelables ont pu échanger avec les habitants des 4 communes autour d’une grande carte du territoire et d’une exposition. Plusieurs sujets ont été abordés, comme les mesures d’accompagnements, les retombées économiques attendues pour les communes et le nom du parc. Le projet prend ainsi le nom de parc éolien de la Marquaye Saint-Jacques, en référence au territoire d’implantation. Ce nom sera utilisé dans le cadre de futures communications et pour les installations aux abords du site.

Le projet est prévu en bonne intelligence, à suivre !

Entendu lors des Rencontres de 2018

Un projet eolien
partagé par quatre communes

Le projet se situe sur les territoires des communes de Bertincourt, Haplincourt, Lebucquière et Vélu dans le département du Pas-de-Calais en région Hauts-de-France. Le territoire est traversé par de nombreuses infrastructures comme l’autoroute A1 et les départementales RD930 et RD929

Le site d’étude se trouve au sein d’une vaste plaine agricole marquée par l’agriculture intensive. Il s’inscrit dans un secteur favorable au développement de l’éolien (zones éligibles du SRE). Le projet portera le nom de Parc éolien de la Marquaye Saint-Jacques une fois construit, en référence à un lieu-dit du territoire.

Un projet respectueux
de l’environnement

L’étude d’un projet éolien requiert un certain nombre d’expertises (environnementale, paysagère, technique, agricole, hydraulique, etc.). Ces expertises permettent d’identifier précisément les enjeux de la zone d’étude et de définir un projet final, en concertation avec les acteurs locaux et les services de l’Etat, pour lequel une demande d’autorisation environnementale unique est ensuite déposée.

EDF Renouvelables s’attache à identifier, comprendre, évaluer et maîtriser les enjeux environnementaux liés à ses parcs éoliens. Durant la conception du projet, un diagnostic écologique a été effectué par des professionnels reconnus des questions environnementales. Notre expertise garantit la mise en place et le suivi de mesures adaptées au contexte local à chaque étape de la vie d’un projet, de sa conception à son démantèlement.

Nous contacter

Pour avoir plus d’informations sur le projet, utilisez le formulaire de contact.

 

 

Comment ça marche ?

 

Sous l’effet du vent, les trois pales de l’éolienne entraînent le rotor lui-même relié à l’alternateur. Celui-ci convertit l’énergie mécanique du vent en énergie électrique, sous forme d’un courant alternatif. Il s’agit du même principe que pour une dynamo de vélo.

Un transformateur situé au pied du mât élève la tension du courant électrique. L’électricité produite est ensuite acheminée sur le réseau électrique national.

Une éolienne se compose de 4 principaux éléments :

  • Une fondation pour stabiliser l’ensemble
  • Un mât pour capter les vents plus forts et réguliers en altitude,
  • Une nacelle pour orienter l’éolienne face au vent et dans laquelle est abritée toute la mécanique,
  • De 3 pales qui permettent de capter le vent et d’entrainer le rotor.

Il suffit d’une brise de 15 km/h pour faire tourner une éolienne. Par mesure de sécurité, en cas de vents violents au-delà de 90km/h, elle est automatiquement mise à l’arrêt.

[/vc_column_inner][/vc_row_inner]

L’éolien, un nouveau souffle pour vos énergies

Inépuisable, basée sur l’utilisation ancestrale du vent, l’énergie éolienne produit une électricité propre et sans émission de gaz à effet de serre. C’est une technologie parvenue aujourd’hui à maturité.

Partenaire des territoires, EDF Renouvelables s’attache à intégrer les projets dans leur environnement, en s’appuyant sur les caractéristiques et acteurs du territoire. Par l’activité, l’emploi et les recettes fiscales qu’ils génèrent, nos projets contribuent à dynamiser l’économie locale.